La Saint Martin

 

On fête la Saint Martin le soir du 10 Novembre à la nuit tombée en procession avec des lampions ou des betteraves à sucre creusées en chantant cette chanson :


 " Saint Martin

Boit du vin

Dans la rue des Capucins

Il a bu la goutte

Il l'a pas payé

On l'a mis à la porte avec un

Coup d'balai ... "


Après avoir défilé en chantant dans les rues du village , avec une lumière , les enfants sont récompensés par une brioche et des clémentines .


Selon la légende , Saint Martin , venu apporter la bonne parole dans un petit village (futur Dunkerque)  , aurait perdu son âne . A la nuit tombée de la nuit , les enfants se mettent à la recherche de l'âne avec des lanternes . Ils l'ont retrouvé parti brouter plus loin . Pour les remercier , Saint Martin a transformé toutes les petites crottes de l'âne en brioches à la forme particulière. La joyeuse troupe rentra avec l'âne , les lanternes et en chantant à tue-tête ...

Un des mes meilleurs souvenirs d'enfance , les défilés derrière Saint Martin et son âne avec les lampions que nous étions si fiers d'exhiber ... Sans oublier la brioche en récompense , parfois accompagnée par un chocolat chaud , et les quelques clémentines ...

 

 Qui est Saint Martin ?

Martin est né à Sabana, en Panonie (actuelle Hongrie), vers 316, au temps des Romains. Enrôlé contre son gré dans la cavalerie romaine, baptisé à 18 ans à Amiens, Martin fut ordonné prêtre par Saint Hilaire, évêque de Poitiers.

Sacré évêque de Tours en 371, il joua un grand rôle dans la christianisation de la Gaule en organisant de nombreuses paroisses rurales et en multipliant les monastères. Il est mort le 11 novembre 397. Vénéré de son vivant, il fut canonisé et sa tombe à Tours est devenue un lieu de pèlerinage depuis le Ve siècle.

 

 Pourquoi est-il devenu populaire ?

La popularité de Saint Martin repose essentiellement sur le miracle du manteau.

La légende raconte :

« Le jeune Martin, soldat en Gaule, se rendait à cheval, par une nuit hivernale, à Amiens lorsqu’au portail d’entrée de la ville, il rencontra un mendiant, à moitié dénudé, qui se mourrait de froid. Martin prit son épée et coupa son manteau en deux pour le partager avec le mendiant, le sauvant ainsi d’une mort certaine »

 
 
 
 

D' où vient la tradition des défilés de lampions?

 

Cela vient du fait que cette date tombe à la fin des moissons et que les gens autrefois organisaient de grandes fêtes. Ils se rendaient avec de torches sur une place, où ils faisaient un grand feu et un grand festin.

 

Le concours de betteraves


Le défilé de Saint Martin s'associe souvent à un concours du plus beau lampion mais aussi de la plus belle sculpture de betterave à sucre.

 
la-chti-nathalie mémé rené
Créer des graphiques animés personnalisés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site