Parler Japonais

 

Alors on veut apprendre le japonais ?

Prononciation

 

Le japonais ne comprend ni consonnes ni diphongues. L'écriture de cette langue combine 3 systèmes: une écriture à idéogrammes (kanjis) et 2 alphabets syllabaires, le katana et le hiragana.

Le hiragana permet de transcrire la prononciation sino-japonaise de n'importe quel idéogramme, mais surtout d'écrire les éléments de la phrase qui ne sont pas directement porteurs de sens.

Le katana permet de transcrire les mots d'origine étrangére. D'abord inventé pour introduire les caractères chinois, il est de nos jours surtout utilisé pour importer du vocabulaire anglais.

Attention,par nature, les syllabaires requièrent forcément l'ajout d'une voyelle aprés une consonne. De là vient la grande difficulté qu'ont les japonais à prononcer des mots d'origine étrangère. "Dvorjak" devient dovojoraku.

 

Transcription phonétique

a,i,u[ou],e[é],o

ka,ki,ku,ke,ko

sa,shi[chi],su,se,so

ta,chi[tchi],tsu,te,to

na,ni,nu,ne,no

ha,hi,fu,he,ho(h aspiré)

ma,mi,mu,me,mo

ya,yu,yo

ra,ri,ru,re,ro

wa[oua],wo(ouo]

n

ga,gi,gu,ge,go

za,ji,zu,ze,zo

da,ji,zu,de,do

ba,bi,bu,be,bo


Le "r" japonais se prononce roulé, presque comme"l".

Il existe des voyelles courtes et longues.

Voyelles longues:

On met un accent circonflexe: la voyelle accentuée se prononce comme une double voyelle: â=aa  û=ouou etc.


Voyelles courtes:

on double la consonne qui suit. (zasshi=magazine)


Le u en fin de mot n'est presque jamais prononcé. Ainsi desu se prononce-t-il "desse" et tabemasu "tabemasse".


Bon, voilà les bases de la prononciation... on continue ?

la-chti-nathalie mémé rené
Créer des graphiques animés personnalisés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×