Blague Chti 45

 

Ché ch'curé, ed ' Plougastel-trifouli-les-oies, in pétit villach breton perdu, qui décède.


i arriffe ed'vant St Pierre qui ravisse ses états d' service.
" Tout cha ch'est parfait, eun' vie tranquille, aucun péché. "

In li accorde l'intrée d'ech Paradis.


St Pierre i li explique qu'i aurat asse disposition in pétit nuache motosiré pour esse déplaché vers ché nuaches d'attractions : chti là d'ech buffet, chti là d'el musique, chti là des plaisis charnel etc...


Ch'curé i profite complétemint ed ses premières journées au Paradis mais isse rind vite compte qu'inn'a dé z'aut qui sont miux lotis qu'li.
Sin nuache motorisé ché qu'eun' mobylette et i vot régulièremint ch'gros Loule el marseillais toudi plein,
l' dépasser sur in nuache quyi va plus vite, avec des femmes, orchestre et l'pastaga.


I s'arvat vire St Pierre et i li dit :
- " Tout em ' vie j'ai résisté aux tentations, j'ai servi Dieu el' miux qui étot possippe et arrivé ichi j'ai toudi pas in sor inviappe.
- Par exempe, quoque ché qui a fait ch'gros abruti d'marseillais pour avoir in nuache aussi rapite et si bien équipé? "


St Pierre i li répond :
- " Vous étotes prètre à Plougastel-trifouli-les-oies. Chaque dimanche, i avot dix fidèles qui priot'nt din vot églisse...
Li i étot chauffeur ed bus à Marseille : in moyenne tous les jours, 350 passagers, derrière li, priot'nt Dieu à chaque carrefour....Alors..... "

la-chti-nathalie mémé rené
Créer des graphiques animés personnalisés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site